L’ancien footballeur Graeme Souness termine une baignade caritative à travers la Manche

L’ancien footballeur et expert de la télévision Graeme Souness a effectué une baignade caritative de 21 miles à travers la Manche.

La femme de 70 ans a recueilli plus d’un million de livres sterling pour Debra UK, un organisme de bienfaisance national qui soutient les personnes et les familles touchées par l’épidermolyse bulleuse (EB).

EB est une maladie rare qui cause une peau douloureuse et cloquée, et Souness a déclaré qu’il avait été inspiré pour relever le défi après avoir passé du temps avec une bonne amie, Isla Grist, 14 ans, qui vit avec une épidermolyse bulleuse dystrophique récessive.

Rejoint par cinq amis, dont le père d’Isla, Andy, l’ancien footballeur professionnel écossais a terminé la nage difficile en 12 heures et 17 minutes dimanche, selon la page Twitter de Debra UK.

« Depuis le temps que j’ai passé avec Isla et sa famille, j’ai vu de première main la douleur extrême causée par cette condition dévastatrice et les défis quotidiens qu’elle crée », a détaillé Souness sur la page de collecte de fonds pour le défi.

« Je voulais faire quelque chose qui pourrait faire une différence dans la vie d’Isla et dans la vie de tant d’autres personnes vivant avec EB, et l’idée un peu folle de nager dans la Manche a été suggérée.

« Maintenant, je ne suis pas du but de m’éloigner d’un défi, mais tout cela est nouveau pour moi ; bien que je vive au bord de la mer depuis 16 ans, je n’y ai jamais participé, et ce sera donc certainement le défi le plus difficile que j’aie jamais relevé.

« Je suis cependant déterminé à terminer la baignade.

« Aux côtés du père d’Isla, Andy, et du reste de l’équipe, nous allons relever le défi et, ce faisant, sensibiliser à EB et soutenir les traitements qui sont si désespérément nécessaires. »

Après avoir passé la majeure partie de sa carrière de footballeur à jouer au numéro 11, Souness s’est fixé comme objectif de lever 1,1 million de livres sterling pour Debra UK.

L’épidermolyse bulleuse dystrophique récessive est une forme d’EB, qui rend la peau extrêmement fragile – souvent avec des cloques et des plaies étendues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *