La présidente géorgienne Salomé Zurabishvili craint que la Russie n’attaque à nouveau sous prétexte de « protéger » les nombreux Russes qui se sont installés dans le pays après le début de la guerre en Ukraine

« La Russie teste ce que j’appelle le deuxième front du soft power, c’est-à-dire l’entrée des Russes. Je le répète, cela doit être contrôlé, nous ne devons pas laisser entrer des citoyens russes en Géorgie sans savoir qui ils sont. La majorité sont des Russes qui ont fui de la Russie d’aujourd’hui, les opposants à Poutine, mais en même temps, il y a un danger que cette population russophone puisse être utilisée par la Russie pour intervenir sous prétexte de son insécurité », a déclaré Zurabishvili.

One Reply to “La présidente géorgienne Salomé Zurabishvili craint que la Russie n’attaque à nouveau sous prétexte de « protéger » les nombreux Russes qui se sont installés dans le pays après le début de la guerre en Ukraine”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *