Dans le quartier de « Little Haiti » à Miami : « Malgré l’exil, notre attachement à notre identité haïtienne reste fort »

La diaspora haïtienne se mobilise pour rappeler au monde la situation critique d’Haïti, livrée aux gangs. Nous nous rendons dans le quartier de « Little Haiti » à Miami alors que le Conseil de sécurité de l’ONU débat aujourd’hui du soutien international à l’île.

Il va sans dire que Marie-Ange Fleurissaint a participé à la manifestation de dimanche dernier en soutien à Haïti, qui a rassemblé des milliers de personnes dans les rues de Miami.

Cette ville abrite l’une des diasporas haïtiennes les plus importantes de la région caribéenne. « Malgré notre exil, nous demeurons profondément attachés à notre identité haïtienne. Nous avons désespérément besoin d’un soutien international accru pour lutter contre la violence des gangs qui sévit en Haïti », déclare-t-elle avec détermination.

Des membres de la communauté haïtienne manifestent à Miami, le 9 juillet 2023. — © IMAGO/Carl Juste

Vêtue d’un t-shirt affichant le slogan du mouvement américain « Black Lives Matter » (les vies noires comptent), elle réside à Miami depuis vingt ans. Sa boutique de vêtements d’occasion, ornée des couleurs rouge et bleu du drapeau haïtien, témoigne de sa fierté inébranlable malgré les difficultés que traverse le pays le plus pauvre des Amériques. Haïti demeure également sans président élu depuis l’assassinat mystérieux de Jovenel Moïse en juillet 2021.

71 Replies to “Dans le quartier de « Little Haiti » à Miami : « Malgré l’exil, notre attachement à notre identité haïtienne reste fort »”

  1. Having read this I thought it was rather enlightening.

    I appreciate you taking the time and effort
    to put this information together. I once again find myself
    spending a lot of time both reading and leaving comments.

    But so what, it was still worthwhile!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *